perle eau salee.webp

Amoureuses des perles? 
apprenez-en plus sur ces petits joyaux aux formes et aux couleurs variés!

 

Êtes-vous perdus devant l'offre grandissante des bijoux ornés de perles? Qu'ils soient vendus chez les bijoutiers ou chez les artisans, il est parfois difficile d'en obtenir la description exacte. Plus vous apprendrez à les reconnaitre, plus il sera facile de faire un choix éclairé. Ma priorité est de vous offrir des perles ayant un rapport qualité/prix honnête dans chaque catégorie. Vous trouverez sur cette page, des informations qui vous guideront sur le choix de vos futures perles.

 

Il existe 2 types de perles de culture...
Les perles d'eau douce et les perles d'eau salée.


L'expression perle naturelle fait référence aux perles entièrement formées en milieu naturel sans aucune intervention de l'homme. Extrêmement rares, les perles de ce type se retrouvent principalement dans les musées ou ont été prélevées sur des bijoux anciens.

Perles d'eau douce
tahiti goutte

LES PERLES D'EAU DOUCE

Sur la photo: perles en forme de poire, couleur naturelle.

Ces perles varient entre 1mm (seed pearl) et 30 mm pour de très grosses baroques. Plusieurs formes de perles d'eau douce sont disponibles sur le marché tel que: ronde, semi-ronde, potato, bouton, semi-baroque, baroque, keshi, fireball, ainsi que certaines formes cultivées à l'aide de noyaux préformés telles que des pastilles, des cœurs, des étoiles ou des fleurs. On les retrouve dans le blanc, de crème à légèrement argenté jusqu'à une grande variété de nuances de rose, de violacé et de corail. La Chine est  à ce jour, et de loin, le plus grand producteur de perles d'eau douce bien qu'on en retrouve aussi à très petites échelles, entre autres, au Japon, aux États-Unis et au Vietnam.

LES PERLES D'EAU SALÉE

Sur la photo: perles de Tahiti

 

Perles Akoya Perles de culture d'eau salée issue de l'huître Akoya (Pinctada fucata martensii). Ces perles sont typiquement rondes, de couleur variant du rose très pâle au blanc, au crème plus ou moins prononcée et rarement jusqu'au gris bleuté. Sur le marché, on retrouve surtout des perles Akoya entre 6 et 8 mm bien qu'elles existent entre 4 et 9 mm et exceptionnellement jusqu'à 11 mm. Le Japon est le principal producteur de perles Akoya, mais Hong-Kong, la Corée du Sud, le Vietnam et le Sri Lanka en produisent aussi en plus petite quantité. Le terme « perle japonaise » se réfère habituellement à ce type de perle.

Les Perles de Tahiti Aussi appelées perles noires, les perles de Tahiti existent dans une grande variété de couleur naturelle, passant du gris très clair (même parfois blanc) au gris très foncé en passant par une grande variété de reflets colorés: vert, doré, cuivré, bleuté, rose ou violacé.  Ces perles sont issues de l'huître pinctada margaritifera et comme son nom l'indique, se trouve principalement en Polynésie française. On les trouve habituellement entre 8 et 18 mm, mais plus fréquemment entre 9 et 12 mm.  Les perles de moins de 8mm se retrouvent rarement sur le marché.

Les perles des Mers du Sud 

En général, ce terme réfère à toutes les perles d'eau salée produites dans la région comprise entre les Philippines, l'Indonésie, l'Australie et la Polynésie française.  Toutefois, les perles des Mers du Sud représentent majoritairement les perles issues de l'huître pinctada maxima. Vous pourriez aussi entendre l'expression huître à lèvre dorée ou à lèvre argentée pour décrire ce même mollusque. Ces perles sont habituellement de grande taille (entre 8 et 19 mm) et de couleur variant du blanc, au blanc argenté,  au gris et au blanc doré allant jusqu'au doré éclatant. Les principaux pays producteurs sont la Birmanie et l'Australie.

Référence: Joanie Beauséjour, Gemmologue importatrice canadienne.

Comment reconnaître les fausses perles?

À l'oeil, ce n'est pas nécessairement facile de faire la différence entre une perle véritable et une imitation. Il faut dont les analyser de près.

- Le poids peut être un bon indice car les perles de verre sont plutôt lourdes.

- En revanche, les perles ultra légères peuvent révéler leur fausse identité car elles sont faites de plastique. 

- En observant bien le trou de la perle, on peut apercevoir la fausse nacre se détacher de la base. 

- Les perles aux couleurs intenses devraient tout de suite tirer la sonnette d'alarme.

- Passer la perle délicatement sous la dent et sentir une petite résistance ou une légère rugosité est une des meilleures façons de reconnaitre une vraie perle car en utilisant la même méthode, l'imitation sera douce et glissera facilement sous la dent.

Tester la température de la perle en la tenant dans sa main ne révèle pas réellement son l'identité. Tous objets tenus dans la main finiront par prendre la température du corps.

NE JAMAIS FROTTER DEUX PERLES L'UNE CONTRE L'AUTRE  POUR VOIR SI DE LA POUDRE DE NACRE S'EN DÉTACHE, LA NACRE RAYÉE RESTERA RAYÉE... La perle aura perdue sa valeur.

fausse perle 2.jpg

Méfiez-vous des perles aux couleurs intenses, elles peuvent être véritables mais teintées. Les couleurs fushia, vert lime, bleu ciel ou jaune prononcé n'existent pas dans la nature.

fausse perle.jpg

Les fausse perles s'écaillent près du trou, ou sur toute la surface.

Cliquez sur les photos pour plus de détails